Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 09:48

VENTOUX 2011 018

 

 

Arrivée près du Géant de Provence le Vendredi 25 Mars 2011, on touche au but!

 

 

 

 

tshirt trail ventoux 2011

 

 

 1200 COUREURS POUR UNE COURSE QUI FETE SES 9 ANS ET QUI EST QUALIFICATIVE POUR LE FAMEUX UTMB (ULTRA TRAIL DU MONT BLANC) ET SES 166 KM!

 

APRES 3 MOIS INTENSIF D'ENTRAINEMENT A COURIR TOUS LES 2 OU 3 JOURS ET DANS DIFFERENTES COURSES DE LA REGION, NOUS VOICI DONC AU PIED DE CETTE MYTHIQUE MONTAGNE AUX PAYSAGES SI VARIES, AUX CONDITIONS METEOROLOGIQUE PARFOIS TRES CHANGEANTE ET SURTOUT A CE DENIVELE IMPORTANT ET SON ALTITUDE AU SOMMET: 1909 M D'ALTITUDE.

 

 

VENTOUX 2011 017

 

 

VENTOUX 2011 056

 

 

VENTOUX 2011 057

 

Les diffèrents stands de marque de produits techniques sur le site du départ.

 

 

 

 

VENTOUX 2011 042 

 

 

 

La veille de la course en reconnaissance vers le sommet malheureusement fermé! Nous étions pourtant si proche à 4 km!

 

La montée à partir de Bédoin par la route est très difficile par la route: 21.6 km avec un pourcentage moyen de 7.5% et maximum de 10.7%!

 

 

VENTOUX 2011 038

 

 

Petit échauffement des mollets à 1600 m d'altitude, histoire de s'impregner des lieux et de se rendre compte de la taille de cette montagne.

 

 

VENTOUX 2011 040

 

 

VENTOUX 2011 046

 

 

 

 

VENTOUX 2011 043

 

Le sourire éclatant de 5 athlètes prèt à en découdre le lendemain matin sur les difficiles sentiers du Mont Chauve: 21 km pour monter près du sommet et redescendre avec encore pas mal de montée!! vers Bédoin avec des passages sur les 2 versants! A ce moment là, le soleil est bien présent mais nous savons que la météo sera bien moins clémente le lendemain...

 

 

VENTOUX 2011 020

 

Notre lieu de séjour, point de départ de la grande course au pied du Ventoux! Pasta party le soir et l'excitation et la pression de la course qui monte doucement avant d'essayer de passer une bonne nuit de sommeil.

 

 

Réveil 6h de la nouvelle heure le dimanche matin et petit dej' express mais copieux et surtout énergétique!

 

Nos 2 accompagnatrices (femmes des membres des traileurs du 44) présente avec nous serons à 2 ou 3 points de passage de la course afin de nous prendre en photos en plein effort et de nous encourager ce qui je le souligne n'est vraiment pas négligeable et vraiment très sympa et motivant.

JE METTRAIS DANS QUELQUES JOURS LES NOMBREUSES PHOTOS QU'ELLES ONT REALISES...

ET MERCI A ELLE...

 

 

Je profite de vous mettre le petit film montage que l'un d'entre nous à réaliser à l'aide de sa caméra embarquée, malheureusement un probleme technique nous empeche de voir la partie finale en descente, mais UN GRAND MERCI A LUI malgré tout, cela nous laisse un bon souvenir et montre un petit aperçu de la course. Ma camera frontale ne me permet pas de vous montrer ce que j'ai filmé (probleme technique également: LES BOULES).

 

 

 

 

 

 

Une seconde vidéo de Vincent Delebarre (un grand traileur et champion en phase de reprise).Pour sa première course de l'année, il choisit le Ventoux! UN FOU: NON! Un grand passionné qui pour le coup nous fait vivre sa course de l'intèrieur sans se préoccuper du chrono et qui nous montre un peu plus la grande difficulté du parcours et les conditions extrèmes que seul les 100 premiers coureurs on vécu surtout au sommet:

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire, il bouclera les 46 km en 5h33! Pour de la reprise en douceur c'est de la reprise de champion!
 
 
LE TEMPS CHANGENT SUR LE VENTOUX ET OBLIGENT LES ORGANISATEURS A FERME LE GRAND PARCOURS VERS 10H30, CE QUI OBLIGERA  LES 900 AUTRES PARTICIPANTS DONT NOUS 5 A FINIR SIMPLEMENT OU HEUREUSEMENT  LES 23 KM DU PETIT PARCOURS! LES BOULES! FAIT CHIER! VOILA LES PREMIERES REACTIONS A L'ANNONCE DE CETTE DECISION MAIS LA SECURITE DES COUREURS EST PRIMORDIAL!
 
 
PAS DE 46 KM POUR NOUS ET BEAUCOUP D'AUTRES!
 
 
LE DEPART DU TRAIL: A 1 MN 48 NOUS SOMMES TOUS LES 5 SUR LA DROITE DE L'ECRAN:
 
 
 
 6016-photo-116-photos-trail-du-ventoux-2011-bedoin-mont-ven
6039-photo-116-photos-trail-du-ventoux-2011-bedoin-mont-ven
Parti assez tranquillement pour gérer l'effort et la distance de cette première course de montagne, l'un des coureurs rencontrés la veille nous avez parlé des 6 premiers kilométres assez roulant! Roulant en voiture et encore!   
 
500 m après la ligne de départ et premier bon morceau! Une montée assez pentu longue d'environ 800 m ce qui dès le départ nous met dèja dans le vif de l'action et de l'effort (beaucoup d'entre nous la ferons en marchant), de toute façon vu l'importance du peloton, on ne pouvait pas forcément doubler!
6326-photo-116-photos-trail-du-ventoux-2011-bedoin-mont-ven
Petite descente très relative et traversée du massif des Ocres et son sable de couleur rouge (magnifique mais épuisant pour les mollets). Mais ce n'est rien avec ce qui nous attends après!
Après les amuses-bouches voilà l'entrée et ses premières longues montées à négocier! Une traversée rapide de quelques routes, un encouragement, une petite photo mais encore de belles parties montante que l'on abordera en marchant une fois de plus! De toute façon mieux vaut en garder sous la semelle!
 
Les 6 premiers kilométres seront bouclées en 1 heure! C'est dire l'allure peu rapide de notre course, en tout cas celle de mon binome de course, les autres étant un peu plus loin.Sommes-nous parti un peu trop prudemment? Aurions-nous gagner beaucoup de temps en accélérant l'allure? Pour peut etre le payer un peu plus haut? Des questions qui restent sans réponses!
Marcher dans ce type d'épreuve n'est pas un signe de faiblesse mais pour tous une façon de gérer au mieux l'effort présent, et puis suivant la pente il est préférable de se préserver!
7312-photo-116-trail-du-ventoux-2011
 
Arrivée vers le 12 km, l'arrivé au belvédère à 900 m d'altitude nous permet de retrouver un terrain plus clément, de quoi soulager nos mollets mis à rude épreuve à travers un paysage à couper le souffle, c'est vraiment le mot! La variété du parcours est très changeante (forèts, roches, corniches, crétes, descentes rapide, montée séche et interminable). Un vrai trail pur et dure!
 
C'est à ce moment que le temps à commencer à se gater et nous rappeler qu'en toute saison en haute montagne, la météo change très vite et pas à notre avantage ce dimanche 27 mars.
Il est vrai que dès le départ nous ne distinguions pas le sommet, mais plus nous montions plus la température baissait, plus le vent soufflait, et l'apparition de la pluie et du brouillard commençait à nous inquièter un peu mais comme le disait l'organisateur au p'tit déj le matin meme: nous passerons au sommet coute que coute!
 
L'avenir le contredira et nous allions l'apprendre rapidement, un peu avant le premier ravitaillement, du 14 éme km! Après un peu plus de 2h30 de course...
Un responsable nous informa donc que le sommet était fermé depuis environ 1 h et tout ceux qui passerait aprés à la séparation des parcours au 15 éme kilometre serait maintenant sur le parcours du 23 km.
 
C'est donc dans ce nouvel état d'esprit que nous abordons la descente de 9 km qui nous ramenera plus vite que prévu vers l'arrivée!
 
Nous n'étions plus aussi concentré sur le chrono et plutot très déçu de ne pas pouvoir en découdre sur le grand parcours après toute cette préparation et ce long déplacement pour au final ne faire que 23 km! Je précise quand meme que ces 23 km sont relativement difficile et oblige à s'y préparer sérieusement!
 
Et puis un autre facteur intervenait, celui de descendre avec un minimum de concentration tant la pente, les grosses roches bien pointues et glissantes à cause de la pluie rendaient cette partie de la course certe assez rapide mais super épuisante pour les genoux et les cuisses mises à rude èpreuve avec ce grand denivelé cette fois-çi négatif.La descente ne s'improvise pas, il s'agit d'une partie extremement technique et qui demande un entrainement bien spécifique.
 
 
Et puis nous pensions à ceux qui se bagarrer tout là-haut (voir la vidéo de Vincent Delebarre).ILS AURONT VECU L'ENFER DIRONT CERTAINS! DES HYPOTHERMIES, DES ABANDONS, DES COUREURS PERDUES, DU FROID (TEMPERATURE RESSENTIT -10°C) ET LE BROUILLARD QUI NE PERMETTAIT PLUS DE REPERER LE BALISAGE DU PARCOURS!
 
CHAPEAU ET RESPECT A TOUT CEUX QUI EN ONT BAVES AU SOMMET
 
LE VAINQUEUR (JULIEN RANCON) DIRA A SON ARRIVEE QU'IL N'AVAIT JAMAIS EU AUSSI FROID DE SA VIE!
 
La fatigue commençait à pointer le bout de son nez.
 
Troglodytes, forèts et cours d'eau rythmé cette descente très piégeuse! Quelques kilométres plus loin, une envie de progresser plus vite, de finir au mieux cette course si particulière!
 
Nous sommes proches de l'arrivée, à peine à plus de 2 km, sur un terrain plat et nous repensons à ce que nous venons de vivre!
 
Nos 3 autre camarades de course en ont deja terminé et nous finissons tous les 2 (malgré une cheville tordu pour mon ami-binome) dans un rythme assez élevé et nous croisons nos copains et copines postés sur le bas coté près de la ligne final. Une photo, une boisson de récupération mais un sentiment bizarre d'inachevé!
 
Nous relativiseront en voyant les commentaires et vidéos de ceux qui auront pu terminer le grand parcours.
 
Temps réalisé: 3 h 56 pour nous 2
Les copains auront fini en 3 h 15 et 3 h 45
 
 
LE VAINQUEUR METTRA 20 MN DE PLUS QUE LE PREMIER DE L'AN DERNIER EN FINISSANT LES 46 KM EN 4 H.
ILS NE SONT PAS DANS LA MEME CATEGORIE QUE NOUS!
 
ILS NE NOUS RESTENT PLUS QU'A REVENIR POUR L'EDITION DES 10 ANS EN 2012 EN ESPERANT PASSER AU SOMMET DANS DE BONNES CONDITIONS
 
CETTE MONTAGNE AURA QUAND MEME GAGNER SON PARI CELUI DE VOULOIR NOUS REVOIR BIENTOT POUR UN DEFI SIMILAIRE!
 
NOUS REVIENDRONS ENCORE MIEUS PREPARE!
 
BRAVO ET MERCI AUX ORGANISATEURS, AUX COUREURS ET A NOUS L'EQUIPE DES TRAILEURS NANTAIS, NOUS AURONS PASSE UN EXCELLENT WEEK END EN COTOYANT DES GRANDS CHAMPIONS ET EN OSANT DEFIER CE MONT VENTOUX DECIDEMENT MYTHIQUE!
 
DECU MAIS MOTIVE POUR RETROUVER CE GENRE DE COURSE!
PROCHAINE COURSE LE TRAIL DE GUERLEDAN LE 12 JUIN PROCHAIN ET SES 58 KM DANS LES COTES D'ARMOR
 
LE BILAN TRES INSTRUCTIF ET LE SITE DE LA COURSE AVEC SES REACTIONS:
 
CLIQUER SUR LINK
 
 
 
 
 
LE SUCCES DU TRAIL: UN ETAT D'ESPRIT
                                      UN ATTRAIT POUR LA MONTAGNE
                                      UN RESPECT POUR LA NATURE
                                      DES MOMENTS A PARTAGER
                                      UN PLAISIR TOUT SIMPLEMENT
 
 
DERNIERE VIDEO D'UN COUREUR SUR LE GRAND PARCOURS REALISE EN 6 H. MERCI ET BRAVO:
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires