Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 10:07
271-358-thickbox


THE INFLUENCE OF IRISH MUSIC: BRINGING IT ALL BACK HOME

Une magnifique compilation de 2009 avec des artistes venus d'Irlande mais aussi d'autres horizons et d'autres cultures et qui ont été un jour ou l'autre influencé par la musique celtique (Irlandaise). Cela nous donne vraiment un grand moment musical! A savourer!





Et la Bretagne dans tout ça:


breizh-peier2-br



Elle n'est pas en reste et fète aussi comme il se doit cette Saint Patrick, en Bretagne bien sur mais aussi comme depuis plusieurs années à Paris:


SAINT-PATRICK


Pour le souvenir d'une soirée mémorable en mars 1999 à Bercy et j'y étais, quelques extraits du concert "Bretagne à Bercy":





405552359 small




PENDANT CETTE JOURNEE LA FETE BATTRA SON PLEIN DANS LES FAMEUX PUBS:



pub


pub 1

pub 10

pub 3

pub 4

pub 5

pub 6

pub 8

pub 9


Pour les initiés et les non-initiés, un peu d'explication sur les nombreux instruments dits "CELTIQUES" dans les diffèrents pays!


Biniou-263x300

LE BINIOU

Le binioù est le terme générique en breton pour désigner la cornemuse, instrument à vent à anche double et à poche de réserve d'air. Il est joué par un sonneur (soner ou biniaouer). Traditionnellement, le terme désigne les cornemuses utilisées en Bretagne bretonnante qui ne sont pas les mêmes que celles utilisées dans d'autres pays celtiques.

Binioù est la transcription en français de binioù, le pluriel de beni en breton. Le mot est passé au singulier en français : biniou. On distingue essentiellement le binioù kozh (litt. : « vieux biniou ») et le binioù bras (« grand biniou »).

cornemuse

LA CORNEMUSE


La cornemuse est un instrument de musique à vent et plus particulièrement à anches. Il en existe plus d'une centaine de types dans le monde. Son aire de répartition correspond à l'Europe entière, au Caucase, au Maghreb, au Golfe Persique et va jusqu'à l'Inde du Nord.



bodhran

LE BODHRAN

Le bodhrán (prononc. "bawraa-n" ou en API [ˈbaʊrɑːn]), pluriel bodhráin, est un instrument de percussion utilisé dans la musique irlandaise. C'est un tambour sur cadre joué avec un bâtonnet (stick) qui est sans doute dérivé du daf oriental et plus anciennement d'un tamis, un outil agricole servant à séparer les grains de leur enveloppe (son).


Bombarde 02

LA BOMBARDE

La bombarde est un instrument de musique à vent à anche double de la famille des hautbois, employé dans la musique bretonne. En breton l'instrument s'appelle ar vombard ou an talabard. Un joueur de bombarde s'appelle un talabarder. Aucun autre pays celtique ne possède ce type d'instrument pour accompagner la cornemuse (biniou).

Le son de la bombarde, très caractéristique, est particulièrement puissant ; l'instrument requiert du musicien un véritable effort physique qui l'astreint à des pauses fréquentes, aussi est-il rare que la bombarde joue seule. Elle est le plus souvent utilisé en couple avec le biniou kozh, ou bien forme un des pupitres des bagadoù bretons.


Bouzouki

LE BOUZOUKI

Le bouzouki est un instrument de musique répandu en Grèce, dont il est souvent considéré comme l'instrument « national » depuis le milieu du XXe siècle. C'est un luth à manche long fretté, de la famille du tambur, très proche du tambur bulgare ou serbe, de la tambouritza, ou du saz dont il se différencie par les frettes fixes, l'ouïe centrale et le son plus métallique. Récemment, le bouzouki (la plupart du temps plutôt une version modifiée de celui-ci) a été introduit dans la musique traditionnelle irlandaise.


fiddle2


LE FIDDLE

Fiddle est un mot anglais qui signifie « violon », mais avec une connotation plus populaire que violin (qui est le terme anglais usuel pour désigner un violon, en particulier un violon de musique classique). L'étymologie de fiddle est le mot anglo-saxon fithele.

Dans d'autres pays que la Grande-Bretagne, en Norvège ou en Hongrie par exemple, on trouve également des types de violons populaires, d'aspect, d'usage, et de répertoire différents des violons classiques.

C'est un instrument à quatre cordes, tenu sous le menton et joué (le plus souvent) à l'aide d'un archet. Le mot fiddle est souvent utilisé pour désigner le violon dans la musique traditionnelle irlandaise, britannique, klezmer ou tsigane.

Le fiddle dans les musiques populaires des pays anglo-saxons a la particularité d'être joué sur plusieurs cordes en même temps par le fiddler (violoneux) qui le tient le plus souvent sur le coude ou la poitrine, et non au menton. C'est un violon d'apparence brute fait à partir de bois sombre. Dans certains cas, le chevalet supportant les cordes est abaissé afin d'améliorer la jouabilité.

Des artistes perpétuent la tradition et le savoir-faire de leurs ancêtres, Il est aussi utilisé dans d'autres musiques moins traditionnelles et plus modernes, comme la musique country.


flute


LA FLUTE

Terme générique, une flûte ou flute est un instrument de musique à vent dont le son est créé par la vibration d'un souffle d’air se fendant sur un biseau droit, en encoche ou en anneau. Ce souffle peut être dirigé par un conduit ou par les lèvres de l'instrumentiste ou provenir d'une soufflerie mécanique (voir "Flûte : jeu d'orgue") . Le plus souvent de forme tubulaire mais parfois globulaire, en graminée, en bois, en os ou en corne, mais aussi en pierre, en terre cuite, en plastique, en métal (or, argent... ), en ivoire et même en cristal, la flûte peut être formée d'un ou de plusieurs tuyaux, avec ou sans trous, ou posséder une coulisse.


gaita1

LA GAITA

La gaïta est un instrument de musique à vent. Il s'agit d'une cornemuse ayant généralement un seul bourdon dont il existe plusieurs variantes en Europe, et en Amérique latine.

Le terme gaita peut s'appliquer à d'autres instruments à vent (hautbois notamment, cf ghaita, mais aussi des flûtes) mais dans la plupart des langues de la péninsule ibérique le mot gaita signifie de façon générique cornemuse et s'applique à tout type de cornemuse, si bien qu'on emploie les termes spécifiques de : gaita-de-foles pour la principale cornemuse du Portugal ; gaita galega (galicien) pour la cornemuse traditionnelle de Galice, toutefois gaita galega est une appellation normée de la langue galicienne, certains musiciens et associations utilsent le terme gaita do fol[1]  ; gaita asturiana (espagnol) pour la cornemuse traditionnelle des Asturies, etc. Certaines cornemuses traditionnelles de la péninsule ibérique portent des appellations ou le mot gaita (cornemuse) n'intervient pas, il en va ainsi de la cornemuse de Catalogne, le sac de gemecs.

La gaida est une cornemuse similaire trouvée en Grèce, en Bulgarie, en Slovaquie, en Albanie, en Serbie et en Macédoine. Elle est aussi connue sous les nom de gazia, gaidha', gajdy, gajda, gajde ou kaida. Bien des variantes se rencontrent dans les Balkans et en Europe centrale.


low whistle5


LE TIN WHISTLE

Le tin whistle, aussi appelé tinwhistle, whistle, penny whistle, Irish whistle, feadóg, ou feadóg stáin est un simple instrument à vent de type bois. Il s’agit d'une flûte droite à six trous, généralement en métal et couramment utilisée en musique irlandaise. Sa conception se rapproche de celle du flageolet et de la flûte à bec. Un joueur de tin whistle est appelé tin whistler ou simplement whistler dans la langue du pays d'origine. Le tin whistle est également désigné par le terme généraliste de flûte irlandaise.


Uilleann%20Pipes


UILLEANN PIPES

Les Uilleann pipes est le nom contemporain donné à la cornemuse irlandaise.
L’entrée d’air dans le sac se fait par le biais d’un
soufflet, fixé d’un côté à la taille et de l’autre côté au niveau du biceps ; le mouvement du bras active ce soufflet. Ceci permet de pomper un air relativement sec dans la poche puis dans les anches. Un tuyau souple relie ce soufflet à la poche de la cornemuse afin de la remplir d’air.

9087-accordeon-hohner-tonalite-sol-do-2915-luxe-1

L'ACCORDEON

L'accordéon est un instrument de musique à clavier, polyphonique, utilisant des anches libres excitées par un vent variable fourni par le soufflet actionné par le musicien. (définition par Émile Leipp). Il fait partie de la famille des instruments à vent. Il a reçu nombre de noms d'emprunt : "piano à bretelles", "piano du pauvre", "boîte à frisson", "branle-poumons", "boîte à chagrin", "soufflet à punaises", "dépliant", "calculette prétentieuse", "boîte à soufflets" et "boîte du diable" (Boest an diaoul, en Basse Bretagne et Boueze en Haute Bretagne).


cistreTD


LE CISTRE

Le cistre est un instrument à cordes pincées qui semble avoir fait son apparition vers le XVe siècle et qui est encore répandu en Europe. Héritier de la citole, le cistre connut deux périodes d'intense prédilection.


mandoline


LA MANDOLINE

La mandoline est un instrument de musique à cordes pincées originaire d'Italie. C'est un petit luth à manche court répandu tout autant dans la musique classique que populaire ou traditionnelle, notamment dans les pays méditérranéens, mais c'est la chanson napolitaine qui lui a donné ses lettres de noblesse.
la
mandoline irlandaise, qui adopte presque toutes les caractéristiques de la mandoline napolitaine sauf en ce qui concerne son fond, plat, son manche, un peu plus large, et sa taille (un peu plus grande).


concertina 1


LE CONCERTINA

Un concertina est un instrument de musique de la famille des instruments à vent à anches libres et à clavier, comme l'accordéon. Il a été inventé en 1829 par Sir Charles Wheatstone, qui en a breveté une version améliorée en 1844. Les concertinas ont des boutons disposés aux deux bouts du soufflet et se distinguent des accordéons par la direction de pression des boutons : identique à celle du soufflet pour les concertinas, perpendiculaire pour les accordéons.


dulcimer3


LE DULCIMER


Le dulcimer est un instrument de musique membre de la famille des cithares. Le terme dulcimer est attribué à deux instruments fort différents : le hammered dulcimer (voir cet article), instrument à cordes frappées et le dulcimer proprement dit, mountain dulcimer ou Appalachian dulcimer, instrument à cordes pincées joué dans la musique américaine. Il est d'origine européenne (celte et nordique), ayant survécu dans les montagnes Appalaches, où les migrants l'avaient jadis apporté. C'est un cousin de l'épinette des Vosges, du hummel, du scheitholt allemand et du langeleik de Norvège.

Après une longue période d'oubli, le dulcimer a connu un regain d'intérêt dans les années 1970, à la faveur du mouvement folk. Depuis, des luthiers ont repris sa construction aux États-unis et au Canada, et d'importantes rencontres de musiciens ont lieu sur le continent nord-américain, donnant lieu à des concours.


harpe


LA HARPE CELTIQUE

La harpe celtique est un instrument de musique ancien répandu en Irlande (cláirseach), en Écosse, au Pays de Galles (telyn) et en Bretagne (telenn) pour accompagner la musique celtique. Elle jouit d'un regain de popularité assez récent en Bretagne, depuis les années 1950. Plus petite que la harpe de concert, elle est plus maniable. Elle possède un répertoire propre né de l'époque où elle était l'instrument des musiciens ambulants.


banjo2239.jpg


LE BANJO

Le banjo est un instrument de musique à cordes pincées nord-américain. Avec sa table d'harmonie à membrane, on le distingue facilement de la guitare. Cet instrument serait un dérivé du luth ouest-africain ekonting apporté par les esclaves noirs et qui aurait suscité la création des premiers gourd-banjos (« banjo en gourde »). Le banjo représente désormais toute une famille d'instruments.


MOVING HEARTS: encore un groupe légendaire...







Né à Dublin au coin d’un pub en 1981, Moving Hearts se compose au départ de sept musiciens aux goûts variés. Oscillant toujours entre le folk, le traditionnel Irlandais, le rock ou encore le jazz, le groupe possède un répertoire immensément riche. Groupe privilégiant l’instrumental, les paroles, lorsqu’elles apparaissent, rappellent la beauté de l’Irlande.

Reformé en 2007, le groupe a reprit la route des concerts avec succès, une nomination aux Meteor Ireland Music Awards 2008 venant les récompenser. Une musique expérimentale surprenante, à écouter sans modération.

Avec : Donal Lunny (bouzouki), Davy Spillane (Uilleann pipes), Eoghan O’Neill (basse), Keith Donald (saxophone), Matt Kellaghan (batteries), Noel Eccles (percussion), Anto Drennan (guitare), Graham Henderson (claviers), Liam Bradley (batteries) et Mairtin O’Connor (accordéon).


Une petite compilation:


Pour s'évader...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamie nanie 16/02/2010 20:16


bien tout tes reportages.....
Que de travaille pour le plaisir de nos yeux
merci....
j'aime beaucoup toutes c'est vitrines que tu nous a fait découvrir