Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 15:44
 Trail

Un exploit de plus pour Kilian Jornet

En huit jours, l'Espagnol Kilian Jornet Burgada a traversé en courant les Pyrénées de l'Atlantique à la Méditerrannée.
 

 

 

Souvent suivi par ses admirateurs, Kilian Jornet Burgada (en tête du groupe) a réussi un exploit de plus en traversant les Pyrénées d'ouest en est en seulement huit jours. (Photos Salomon) (DR)
Souvent suivi par ses admirateurs, Kilian Jornet Burgada (en tête du groupe) a réussi un exploit de plus en traversant les Pyrénées d'ouest en est en seulement huit jours. (Photos Salomon) (DR)
 

Kilian Jornet Burgada l'a fait. Parti lundi dernier, à 8 heures, de la façade atlantique des Pyrénées, l'Espagnol a pu aller se baigner lundi, à 11h15, dans la Méditerranée au terme d'un incroyable périple d'environ 700km et de plus de 30000m de dénivelé positif. Accompagné à chacune de ses étapes par ses très nombreux admirateurs venus partager quelques foulées avec le phénomène, l'athlète du Team Salomon a écrit une page de plus à sa jeune histoire (il n'a que 23 ans). « C'était incroyable, commente Grégory Vollet, manager du Team international Salomon et lui aussi coureur de haut niveau. Des gens qui ne se connaissaient pas se retrouvaient à certains endroits du parcours qu'ils avaient repérés sur les communiqués que nous faisions. Et on se retrouvait avec des petits pelotons. Kilian a été très sensible à cela car son but était de partager son expérience et de faire découvrir sa région pour donner envie aux gens de venir y courir. »

 

Une sortie « d'entraînement »

Portrait Jornet 
 

Champion du monde et également vainqueur de la Pierra Menta (avec le Suisse Florent Troillet) en ski alpinisme, deux fois lauréat de l'Ultra Trail du Mont-Blanc (record en 20h54' pour les 160km et 9600m de D+), recordman du GR20 en Corse (32h54' pour les 166km), Kilian Jornet Burgada, qui profitait de cette semaine pour uniquement faire un "bloc d'entrainement" a réussi son entreprise malgré des conditions météorologiques très difficiles. A plusieurs reprises, la pluie, des erreurs d'orientation dues à la présence de neige sur les sentiers, ou encore des orages en altitude rendant l'accession aux crêtes trop périlleuses ont poussé son équipe à adapter les itinéraires. « On va maintenant préparer un bon programme de récupération, explique Vollet. Nous repartons le 20 pour les Etats-Unis avec pour objectif la Western Union Race (100 miles soit 160km) , le 27 juin où aucun coureur européen ne s'est encore imposé. » Encore un exploit en perspective. - P.G.-B.

Partager cet article

Repost 0

commentaires