Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 12:49

COL DE PEYRESOURDE

peyresourde2

Le col de Peyresourde est un col routier des Pyrénées centrales, entre Arreau et Bagnères-de-Luchon. Il culmine à 1 569 m. Son sommet marque la limite entre les départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées sur la RD 618.

peyresourde 5

peyresourde 2



Tour de France

Ce col a été souvent franchi par le Tour de France (cyclisme) : avec 60 passages depuis la première fois en 1910, c'est un classique.

La montée depuis Armenteule (vallée d'Aure) (coté ouest) est longue de 8.3 km avec un pourcentage moyen de 7.6% et maximum de 11.3% sur la D 618.

La montée depuis Bagnères-de-Luchon (vallée de la Pique) (coté est) est longue de 15.2 km avec un pourcentage moyen de 6.1% et maximum de 9.3% sur la D 618.

peyresourde vue 



LE PAS DE PEYROL

PEYROL


Le Pas de Peyrol (1 589 mètres) est un col situé en Auvergne, France. Il est connu pour être le plus haut col routier du Massif central. Il permet notamment d'atteindre le Puy Mary par des marches en béton, qu'il sépare du Puy de la Tourte.

 


Le col se situe au carrefour de trois routes :

  • Au sud-ouest, vers Aurillac : il faut tout d'abord franchir le col de Redondet (1531 mètres) situé à 1,5 kilomètre, puis descendre la vallée de la Jordanne.
  • Au nord-ouest, vers Mauriac, en descendant la vallée du Mars.
  • À l'est, vers Dienne, en descendant la vallée de la Santoire


    PEYROL 3

Tour de France

Le Pas de Peyrol a été franchi huit fois par le Tour de France cycliste.

Il existe cinq façons de grimper le Pas de Peyrol à vélo :

  • depuis le versant Est au départ de Dienne soit 12,4 km à 4,3 %. En venant de Murat, il faut d'abord franchir au préalable le col d’Entremont soit 22 km jusqu’au Pas de Peyrol. En commençant à Dienne, le début d’ascension est très facile et le premier raidillon n’apparaît qu’au passage du hameau de La Grandilhon peu après Lavigerie. Après cela, on voit le puy Mary , le Pas de Peyrol et la route qu’il reste à faire pour y parvenir. C’est un versant agréable sur des lignes droites avec des pentes proches de 5 % où l’on domine le ruisseau de la vallée glaciaire de l’Impradine. On passe au pied du col de Serre. Mais quelques hectomètres avant les burons du col d’Eylac (1 460 m), la pente se redresse une première fois avant qu’un panneau annonce un final nettement plus difficile : 1,75 km à 9,4 %. Une épingle passe au pied de la brèche de Roland. Le sommet est marqué par le restaurant que l’on voyait depuis la route dominant la vallée de l’Impradine.
     
  • depuis le versant Nord au départ de Cheylade soit 16,8 km à 3,6 % de moyenne. Les six premiers kilomètres jusqu’au Claux sont très faciles. C’est à partir de là que l’ascension débute réellement pour 6,5 km jusqu’au col de Serre. Une petite descente permet de rejoindre la D 680. Les ultimes kilomètres sont donc similaires au versant Est.
  • depuis le versant Sud à partir du village de Saint-Julien de Jordanne pour une moyenne de 14,5 km à 4,8 %. Il s’agit du versant le plus régulier pour grimper le Pas de Peyrol. La pente s’accentue après le village de Rudez quelques kilomètres plus loin et cela jusqu’au col de Redondet (1 531 m) à 1,5 km environ du Pas de Peyrol. À partir de là, on rejoint facilement le Pas de Peyrol.
  • depuis le versant Ouest, au départ de Salers pour une longueur de 20,5 km et 4,1 % de pente. Il faut au préalable grimper le facile col de Neronne (1 242 m) au km 8,5 environ sur une route très agréable dominant la vallée de Maronne et rejoindre le croisement avec la D 12 six kilomètres plus loin au niveau du cirque du Falgoux après du plat et une petite descente. De là, il reste 5,5 kilomètres et 500 mètres plus loin, un panneau « annonce la couleur » : 5 km à 9,6 % pour le final. Mais en réalité, les trois kilomètres qui suivent dans la forêt ne dépassent pas les 6 %. En revanche, pour les deux ultimes kilomètres, le final est effrayant puisqu’on compte un kilomètre à presque 13 % de moyenne avec un passage à 15 % avant d’arriver à une épingle. Dans le dernier kilomètre, la pente ne fléchit pas.
     
  • depuis le côté Nord-Ouest à partir du Falgoux dans la vallée du Mars avec une moyenne de 11 km à 6 %. On rejoint le croisement entre la D 12 et la D 680 quelques kilomètres plus loin et ainsi terminer par la même portion difficile que par le versant Ouest.


PEYROL 2



PEYROL 4


COL DE VARS

vars 1

Le col de Vars est un col des Alpes du Sud. Situé à la limite entre les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, il fait communiquer la vallée de l'Ubaye avec le Queyras et l'Embrunais, dans le massif de l'Ubaye, entre le massif du Parpaillon et le massif d'Escreins. Il atteint 2 108 mètres d'altitude et a été ouvert en 1890.

vars 2



vars 3


Cyclisme


Le col de Vars a été franchi au total à 33 reprises par le
Tour de France, dont 20 depuis 1947. Il a été classé alternativement en 1re et 2e catégorie.

Au départ de Guillestre coté nord (Queyras) la montée de 19 km donne un pourcentage moyen de 5.8% et maximum de 9% sur la D 902.

Au départ de Saint-Paul-sur Ubaye coté est (vallée de l'Ubaye) la montée de 8 km donne un pourcentage moyen de 7.6% et maximum de 11% sur la D 902.

vars 4



vars 5

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mamie nanie 23/01/2010 20:18


magnifique


mamie nanie 23/01/2010 20:18


que de belles images.................