Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 13:22

LE PUY DE DOME

 


Le puy de Dôme est un volcan en sommeil de la
chaîne des Puys, dans le Massif central. Il se trouve à une quinzaine de kilomètres de Clermont-Ferrand et a donné son nom au département du Puy-de-Dôme. La chaîne des Puys est devenue un site classé en 2000. Le puy de Dôme fait quant à lui partie du réseau des Grands Sites de France et a reçu, début 2008, le label Grand Site de France.





Cyclisme

Profil

L'ascension du puy de Dôme à vélo est réservée aux cyclistes les plus entraînés. Elle a trois variantes : on peut prendre le départ de Clermont-Ferrand par la route D941, de Chamalières par la route D68, et enfin au départ du col de Ceyssat (1078 m). La route n'est accessible aux vélos que certains jours, le mercredi et le dimanche de 7 à 9 heures du matin descente comprise, du 1er mai au 30 septembre. De plus, l'arrivée du Chemin de fer à crémaillère du puy de Dôme en 2010 rend l'activité cyclotouriste incertaine.


Depuis
Chamalières par la D68, on a environ 13,5 km à 8% de moyenne à grimper. Entre Chamalières et Royat, on trouve un faux-plat d'environ 1 km. La difficulté est progressive et elle se corse à la sortie de Royat avec une pente raide surtout après le dernier rond-point. Jusqu'à Royat, le décor était urbain car elle fait partie de l'agglomération de Clermont-Ferrand mais désormais jusqu'à Fontanas au km 6, on est dans une atmosphère de forêt et de petites prairies vertes ; on passe devant l'Arboretum de Royat et la route suit un petit ruisseau. La pente reste difficile avec quelques virages mais toutefois moins raide qu'à la sortie de Royat. Les 2,5 km qui suivent Fontanas en passant par le carrefour après la Font-de-l'Arbre permettent de souffler un peu avec une route plus plate d'autant qu'il y a des fontaines pour les cyclistes qui désireraient boire ou remplir des bidons à la Font-de-l'Arbre. Mais le plus dur est à venir. 500 mètres avant le péage, un premier "coup de cul" annonce les difficultés. Car à partir du péage, il reste 4,11 km à environ 12% de moyenne avec parfois des passages à 14% jusqu'au sommet. La montée s'effectue sur une route en "escargot", sans répit, au début dans la forêt mais le paysage se découvre à l'approche du sommet. On arrive alors à la plate-forme à côté du restaurant à 1415 m d'altitude. L'antenne sommitale est à 1465 m d'altitude.


Depuis
Clermont-Ferrand par la D941, il y environ 14 km à 7,2% de moyenne. Quelques km après le départ, on a un belvédère sur l'agglomération clermontoise après les Hauts de Chamalières . De ce point jusqu'au hameau de La Baraque au km 6,5, l'ascension est difficile, certains passages sont à 10%. Peu avant la Baraque, on laisse sur la droite un monument dédié à la Résistance. On passe aussi par le carrefour proche de la Font-de-l'Arbre. Mais entamer l'ascension par la D941 est à déconseiller car la route est très empruntée par les automobilistes, ce qui ne rend pas l'effort agréable.

On peut aussi démarrer du col de Ceyssat (1078m) pour une longueur de 7,5 km environ(1078m), par 3 km de descente préalablement.

Quelle que soit la route empruntée, il y a de toute façon 4,11 km à 12% pour le final. Bref, les petits braquets sont obligatoires, il faut au minimum un 30*25 pour un cyclotouriste.

Le Tour de France

Le puy de Dôme a accueilli plusieurs étapes du Tour de France. La première arrivée eut lieu en 1952 avec la victoire indiscutable de Fausto Coppi. En 1959, c'est Federico Bahamontes qui s'imposa en contre-la-montre en devançant Charly Gaul de 1 min 26 s. L'année la plus mémorable restera sans doute 1964 avec le mano a mano opposant Jacques Anquetil et Raymond Poulidor. Julio Jimenez remporta l'étape mais le fait marquant fut surtout qu'Anquetil craqua dans le dernier kilomètre et Poulidor revint à 14 secondes au classement général. En 1967, Felice Gimondi s'imposa lui aussi au sommet.

 
Luis Ocana y réalisa un doublé en 1971 et 1973, reprenant même 15 secondes à Eddy Merckx en 1971 même s'il dut abandonner suite à sa chute quelques jours plus tard. Lucien Van Impe gagna à son tour l'étape en 1975 mais l'événement marquant fut le coup de poing au foie donné par un spectateur à Eddy Merckx. Ce fut au tour de Joop Zoetemelk d'effectuer un doublé en 1976 et en 1978 contre-la-montre. Un nouveau contre-la-montre individuel en 1983 fut remporté par Angel Arroyo. En 1986, Erich Maechler s'imposa en échappée. Des coureurs moins connus comme Pierre Matignon en 1969 ou Johnny Weltz en 1988 ont aussi remporté l'étape du Puy de Dôme. Le Tour n'est plus arrivé au puy de Dôme depuis 1988.





Panorama

Du haut du Puy de Dôme, par temps clair, on a une vue générale sur le parc naturel régional des volcans d'Auvergne avec toute la chaîne des Puys, les monts Dore, les monts du Cantal. On peut apercevoir à l'est toute l'agglomération de Clermont-Ferrand et plus loin les monts du Forez. On a également un panorama à l'ouest sur le Limousin et le plateau de Millevaches.



COL D'IZOARD


 


Le col d'Izoard est situé dans les Hautes-Alpes, au nord-ouest du massif du Queyras, à une altitude de 2 361 m. Il relie Briançon au nord-ouest à Château-Ville-Vieille au sud-est. La route D902 qui le franchit est fermée à la circulation automobile de novembre à mai-juin entre les hameaux de Brunissard sur la commune d'Arvieux, et Le Laus sur la commune de Cervières.

Il est fréquemment emprunté par le tour de France cycliste et est réputé pour le lieu appelé Casse Déserte sur le versant méridional. Il s'agit d'une zone extrêmement rocailleuse (pitons de cargneules), que certains décrivent comme lunaire.







 

Cyclisme

Dans la Casse Déserte, au bord de la route, deux plaques à la gloire de Louison Bobet et Fausto Coppi sont apposées sur un rocher monolithique.

Le col d'Izoard a été franchi au total à 32 reprises par le Tour de France, dont 22 depuis 1947. Il a été classé hors-catégorie lors de ses 3 derniers passages.

Profils

 
Depuis la vallée du Queyras, versant sud à partir de Guillestre la montée de 15.9km donne 6.9% de pourcentage  moyen et un maximum de 11.3% sur la D902.

             
Depuis la  vallée du Briançonnais, versant nord à partir de Briançon la montée de 20km donne 5.7% de   pourcentage moyen et un maximum de 9.2% sur la D 902. 





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires